Notre initiative de transition

Face aux énormes défis que nos sociétés doivent affronter, les Etats discutent, tergiversent, postposent sans cesse… et les citoyens se sentent exclus parce qu’ils ne sont plus impliqués dans le gouvernement de leur société.

Le mouvement des initiatives de transition rassemble des citoyens qui ont décidé de penser, ensemble, le monde de demain et d’agir, ici et maintenant, sans attendre que l’initiative vienne d’en haut !

Son initiateur, Rob Hopkins, a mis ce mouvement en route dans la petite ville de Totnes où il vit, au Royaume-Uni. Il s’agit de penser le monde en termes positifs plutôt que réducteurs : chaque problème, chaque limite est une opportunité de faire autre chose, autrement, mieux.

Son intuition de départ a eu un tel succès que le mouvement a essaimé un peu partout dans le monde et un réseau mondial d’initiatives de transition s’est formé, le Transition Network”.

Les initiatives de transition, ça marche parce que le partage des savoirs et des savoir-faire est quelque chose d’essentiel : l’accent est mis sur les compétences de chacun et de chacune, sur l’intergénérationnel, l’interculturel et le bien vivre ensemble.

Une poignée de citoyens se sont retrouvés animés par un même élan : celui d’un autre vivre ensemble, plus en lien, tourné vers ses ressources locales et celles de la terre, que du savoir-faire et savoir-être, sortant de l’anonymat, pour un quotidien plus joyeux et convivial, dans le respect de soi et de son environnement.

Aux réunions de Wavre en transition, optimisme et bonne humeur sont garantis et déjà des tas de pistes concrètes sont explorées pour agir dans votre quartier, votre rue, votre famille, votre lieu de travail…

Voici l’histoire de Wavre en Transition à plusieurs voix !

Ces quelques lignes vous ont convaincu(e) ? Alors rejoignez-nous, car plus on est de fous, de rêveurs, d’utopistes, plus ces rêves, ces utopies d’aujourd’hui deviendront la réalité de demain !

(Pour en savoir plus sur la transition, voir http://www.reseautransition.be)